Retour

Dévoilement des gagnants du concours de rédaction

Dans le cadre de notre concours de rédaction du mois de mars, le jury, composé de quatre personnes, a sélectionné trois textes gagnants.

Premier prix de 500 $ : Razvan-Marian Hoidrag, Collège Ellis
L’histoire décrite dans ce texte a particulièrement ému le jury. Arrivé au Québec à un jeune âge, le parcours raconté par Razvan-Marian démontre les défis auxquels les étudiants internationaux peuvent être confrontés. L’honnêteté partagée sur les aspects plus difficiles de son cheminement personnel et la détermination dont il a fait preuve pour les surmonter, notamment quant à l’apprentissage de la langue française, est inspirante. Nous espérons que la détermination d’un jeune roumain désireux de devenir policier pour redonner à sa société d’accueil sensibilise les lecteurs.

Cliquez ici pour lire le texte.

Deuxième prix de 350 $ : Ilias Benkafouf, Université du Québec à Trois-Rivières
Agréablement surpris par les différents styles d’écriture utilisés par Ilias, le jury a retenu son texte en deuxième position. L’intimité généreusement partagée par le poème destiné à un ami cher, l’utilisation de métaphores comme « les vies de mon cœur » ou « les yeux de mon cœur » faisant penser à la langue arabe qui utilise fréquemment des formulations imagées, l’incorporation du mot « salam » qui stimule la participation du lecteur et la description des différentes rencontres sur son parcours ont impressionné le jury. Nous espérons que l’interculturalisme dépeint dans ce texte mette l’emphase sur l’importance de l’accueil et de l’intégration par les sociétés d’accueil.

Cliquez ici pour lire le texte.

Prix de 150 $ par tirage au sort : Audrey Alliot, Centre de formation professionnelle Paul-Rousseau

Cliquez ici pour lire le texte.

 

Nous remercions chaleureusement tous les participants. Ce fut un plaisir de lire chacun de vos parcours scolaires au Québec comme étudiant(e) international(e)! Nous vous assurons que le choix des textes n’a pas été facile et nous vous remercions d’avoir pris le temps de nous partager cette tranche de vie.